Le Moniteur des Pharmacies n° 2533 du 24/04/2004
 

FORMATION

Actualité

Enquête


Un homme d'une cinquantaine d'années s'est vu prescrire du Célestène pour soulager une allergie majeure. Le médecin lui a dit qu'il pouvait reprendre ce traitement si les symptômes réapparaissaient... Il arrive à l'hôpital quelques mois plus tard avec une très grande fatigue. Diagnostic : insuffisance surrénale aiguë causée par des prises itératives de bêtaméthasone. Cet exemple fut l'un des cas exposés par le Pr Restout, responsable du DU « Eléments de pathologie » de la faculté de pharmacie de Paris-V, pour alerter les officinaux, très nombreux dans la salle, sur les abus actuels de prescriptions de glucocorticoïdes. Cette classe d'anti-inflammatoires est prescrite à tout va. La méfiance est donc de mise dès qu'un même patient vient chercher plusieurs fois et régulièrement des ordonnances de corticoïdes. Il est impératif face à une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...