Le Moniteur des Pharmacies n° 2533 du 24/04/2004
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription

Des médicaments à l'origine de changements de couleur et de texture des cheveux


Les alopécies, les hypertrichoses et les hirsutismes consécutifs à la prise de certains médicaments sont connus. Mais d'autres effets secondaires capillaires comme des modifications de la couleur ou de la texture des cheveux sont recensés. Ainsi, des molécules telles que l'acide para-aminobenzoïque, les antiparkinsoniens, notamment la lévodopa, la ciclosporine, l'étrétinate (dérivé de l'acitrétine), le mitoxantrone, le tamoxifène et le vérapamil peuvent entraîner une repousse de cheveux plus foncés. A l'inverse, les cheveux peuvent s'éclaircir ou blanchir après l'administration d'acide valproïque, de chloroquine, d'interféron alfa, de méphénésine et de minoxidil (en tant qu'antihypertenseur). Les chimiothérapies, en particulier le cisplatine et l'imatinib, peuvent avoir des conséquences variées sur la couleur des cheveux : selon les patients, les cheveux repoussent avec une teinte plus foncée ou plus claire. Une chevelure peut aussi prendre une teinte ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...