Le Moniteur des Pharmacies n° 2532 du 17/04/2004
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité

Selon la CNAM, 10 % des patients sous Subutex dépasseraient la posologie maximale journalière.


Sur les 63 000 patients actuellement traités par Subutex (buprénorphine), 10 % d'entre eux dépassent la posologie maximale journalière recommandée (soit plus de 16 mg). L'étude de la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM) portant sur les soins remboursés au dernier trimestre 2000 révèle par ailleurs que les patients déviants consultent au moins trois prescripteurs et disposent de prescriptions associant des benzodiazépines. Autant de raisons pour lesquelles la CNAM lance un plan d'actions pour renforcer le suivi des toxicomanes sous traitement de substitution. Le repérage et la convocation des patients présentant un comportement suspect doivent débuter dès le mois de juin. Si ces derniers refusent de se présenter ou poursuivent leur comportement, le remboursement leur sera refusé. Les médecins et les pharmaciens feront aussi l'objet d'un contrôle et tout acte répréhensible ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...