1/ Etes-vous confrontés à des problèmes de rupture de médicaments ?
a. au mois une fois par mois
b. au mois une fois par semaine
c. au moins une fois par jour
d. plusieurs fois par jour

2/ Connaissez-vous la différence en rupture de stock et rupture d’approvisionnement ?
a. Oui
b. Non

3/ Ce phénomène de rupture est-il, selon vous, en augmentation ?
a. Non
b. Oui, fortement depuis 2 ou 3 ans
c. oui, fortement depuis 1 an
b. Oui, depuis 5 ans au moins

4/ Quelles sont les familles de médicaments les plus concernés, dans votre pratique (plusieurs réponses possibles) ?
a. Les traitements hormonaux
b. Les anti-infectieux
c. Les médicaments pour le système cardio-vasculaire
d. Les médicaments du système nerveux central
e. Autres....à préciser

5/ Que faites-vous en cas de manquant ?
a. vous gérez seul la situation avec le patient
b. vous appelez le titulaire, c’est lui qui gère

6/ Appelez-vous systématiquement le médecin en cas de manquant ?
a. Oui pour changer le médicament
b. Oui pour l’avertir seulement
c. Non, je m’arrange avec le client

7/ Quand vous appelez le médecin, vous trouvez une solution de rechange ?
a. Presque toujours
b. C’est compliqué
c. C’est parfois impossible

8/ Parmi les solutions possibles que choisit le médecin en majorité ?
a. Il change la spécialité en restant dans la même classe thérapeutique
b. Il change de classe thérapeutique
c. Il suspend le traitement quelques jours et attend le retour de la spécialité concernée

9/ Comment réagit le patient dans la majorité des cas ?
a. Il accepte la solution de rechange
b. Il préfère aller voir dans une pharmacie
c. Il vous demande de demander à des confrères
d. il préfère attendre quelques jours

10/ Pensez-vous être suffisamment bien informé des risques de ruptures de médicaments ?
a. En général oui
b. Pas toujours
c. Non c’est très compliqué d’avoir des informations
d. Assez, mais insuffisamment sur les causes de ruptures

11/ Quelles est votre principale source d’information sur les ruptures ?
a. Le(s) laboratoire(s)
b. Les grossistes
c. Le conseil de l’Ordre
d. L’agence du médicament (ANSM)

12/ Quand il n’existe pas d’autres solutions, est-ce qu’il existe des solidarités entre les pharmaciens ou les patients pour dépanner un client en urgence ?
a. Non ça ne se pratique pas dans ma région
b. Oui de temps en temps
c. Oui c’est très fréquent

13/ Quel impact les ruptures ont sur vos clients et votre relationnel avec eux (3 réponses maximum) ?
a. Ils sont souvent mécontents et s’en prennent à moi ou à la pharmacie
b. Ils sont indulgents envers moi, mais s’en prennent au gouvernement, aux labos…
c. Je ne sais pas comment leur dire de peur de me faire engueuler
d. Je suis détachée, après tout, ce n’est pas de ma faute
e. Je suis très concernée et trouve ça injuste pour eux
f. Cela nuit à mon travail







Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums



Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...