Ce médicament est un médicament à délivrance particulière. Pour consulter ses conditions de délivrance détaillées et les conseils à donner aux patients, consultez sa fiche dans notre base "Médicament à délivrance particulière" :
INLYTA®


Date de l'AMM : 03/09/2012

Spécialité Commercialisée - Autorisation active

Ce médicament fait l'objet d'une surveillance renforcée

Titulaire(s) de l'AMM : PFIZER (GRANDE BRETAGNE)

Composition

    AXITINIB - 5 mg
    Comprimé, administration orale

Présentation(s)

  • Code CIP : 2664827 ou 3400926648275

    4 plaquette(s) thermoformée(s) aluminium de 14 comprimé(s)
    Présentation active
    Date de déclaration de commercialisation : 24/10/2012
    Cette spécialité est agréée aux collectivités

    Taux de remboursement : 100%
    Prix hors honoraire de dispensation : 3 €
    Prix honoraire compris : 4 € (honoraire de dispensation : 1 €)

Conditions de prescription ou de délivrance :

  • Prescription réservée aux spécialistes et services ONCOLOGIE MEDICALE
  • Prescription réservée aux spécialistes et services CANCEROLOGIE
  • Prescription hospitalière
  • Médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement
  • Liste I

Service médical rendu (SMR)

  • Avis du : 09/01/2013

    Motif de l'évaluation : Inscription (CT)

    Valeur du SMR : Important

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par INLYTA est important dans l’indication de l’AMM.

Amélioration du service médical rendu (ASMR)

  • Avis du : 09/01/2013

    Motif de l'évaluation : Inscription (CT)

    Valeur de l'ASMR : IV (mineure)

    Résumé de l'avis : La Commission attribue à INLYTA (axitinib) une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR de niveau IV) en termes d’efficacité par rapport à NEXAVAR (sorafénib) dans le traitement du cancer du rein avancé en deuxième ligne.

    Lire l'avis : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1356128

  • Avis du : 09/01/2013

    Motif de l'évaluation : Inscription (CT)

    Valeur de l'ASMR : Commentaires sans chiffrage de l'ASMR ()

    Résumé de l'avis : Dans la mesure où NEXAVAR (sorafénib) ne dispose d’une AMM qu’après échec des cytokines, la Commission de la Transparence souligne l’absence de donnée comparative versus les alternatives disponibles en deuxième ligne ayant une AMM chez les patients en échec d’un traitement antérieur par sunitinib, en particulier l’AFINITOR (évérolimus). Par conséquent, la Commission ne peut quantifier l’apport thérapeutique d’INLYTA dans la stratégie thérapeutique actuelle, c’est-à-dire en deuxième ligne après échec du sunitinib.

    Lire l'avis : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1356128



Source : base de données publique des médicaments
Date de mise à jour : 28/09/2017

Enquête flash

Avez-vous de la visibilité sur votre marge pour 2018, après application de la nouvelle rémunération des officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...