Date de l'AMM : 20/09/2004

Spécialité Commercialisée - Autorisation active

Titulaire(s) de l'AMM : ELI LILLY (PAYS BAS)

Composition

    PÉMÉTREXED 500 mg, sous forme de PÉMÉTREXED DISODIQUE
    Poudre, administration intraveineuse

Présentation(s)

  • Code CIP : 5658253 ou 3400956582532

    1 flacon(s) en verre
    Présentation active
    Date de déclaration de commercialisation : 26/10/2004
    Cette spécialité est agréée aux collectivités

    Taux de remboursement : 0%
    Prix hors honoraire de dispensation : 0 €
    Prix honoraire compris : 0 € (honoraire de dispensation : 0 €)

Groupe générique : PEMETREXED DISODIQUE équivalant à PEMETREXED 500 mg - PEMETREXED 500 mg - ALIMTA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion

Statut : Princeps

Information importante du 22/04/2014

Vol d’Herceptin en Italie : l’EMA précise que deux autres médicaments sont concernés (Alimta et Remicade) - Point d'Information Actualisé le 23/04/2014

Information importante du 04/06/2014

Point sur le vol de médicaments en Italie : Avastin et Mab Thera sont également concernés avec Herceptin, Remicade et Alimta - Point d'Information

Conditions de prescription ou de délivrance :

  • Prescription réservée aux spécialistes et services ONCOLOGIE MEDICALE
  • Prescription réservée aux spécialistes et services HEMATOLOGIE
  • Prescription réservée aux spécialistes et services CANCEROLOGIE
  • Prescription hospitalière
  • Médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement
  • Liste I

Service médical rendu (SMR)

  • Avis du : 20/04/2016

    Motif de l'évaluation : Réévaluation SMR et ASMR

    Valeur du SMR : Important

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par les spécialités ALIMTA 100 et 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion, reste important dans l’indication « en association au cisplatine, traitement des patients atteints de mésothéliome pleural malin non résécable et qui n'ont pas reçu de chimiothérapie antérieure».

  • Avis du : 25/05/2016

    Motif de l'évaluation : Réévaluation SMR et ASMR

    Valeur du SMR : Important

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par les spécialités ALIMTA 100 et 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion, reste important dans :
    - dans l'indication « en association avec le cisplatine, traitement de première ligne chez les patients adultes atteints de cancer bronchique non à petites cellules, avancé et non opérable, métastatique ou en rechute, dès lors que l’histologie n’est pas à prédominance épidermoïde »,
    - dans l'indication « en monothérapie, traitement de seconde ligne des patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules, localement avancé ou métastatique, dès lors que l'histologie n'est pas à prédominance épidermoïde »,
    - dans le traitement d’entretien du cancer bronchique non à petites cellules, localement avancé ou métastatique immédiatement à la suite d'une chimiothérapie à base de sel de platine, dès lors que l'histologie n'est pas à prédominance épidermoïde chez les patients dont la maladie n'a pas progressé.

  • Avis du : 05/05/2010

    Motif de l'évaluation : Extension d'indication

    Valeur du SMR : Important

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par ALIMTA est important dans l’extension d’indication : en monothérapie dans le traitement de maintenance du cancer bronchique non à petites cellules, localement avancé ou métastatique immédiatement à la suite d’une chimiothérapie à base de sel de platine, dès lors que l’histologie n’est pas à prédominance épidermoïde chez les patients dont la maladie n’a pas progressé.

  • Avis du : 26/11/2008

    Motif de l'évaluation : Extension d'indication

    Valeur du SMR : Important

    Résumé de l'avis : Le service médical rendu par Alimta est important dans l’extension d’indication traitement de 1ère ligne du cancer bronchique non à petites cellules et dans la modification du libellé de l’indication du traitement de 2ème ligne du cancer bronchique non à petites cellules qui désormais est restreint au type histologique « à prédominance non épidermoïde ».

Amélioration du service médical rendu (ASMR)

  • Avis du : 20/04/2016

    Motif de l'évaluation : Réévaluation SMR et ASMR

    Valeur de l'ASMR : III (modérée)

    Résumé de l'avis : En 1ère intention de traitement et en association au cisplatine chez les patients atteints de mésothéliome pleural malin non résécable et n’ayant pas reçu de chimiothérapie antérieure, ALIMTA apporte une amélioration du service médical rendu modérée (ASMR III) par rapport au cisplatine seul.

    Lire l'avis : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2628546

  • Avis du : 25/05/2016

    Motif de l'évaluation : Réévaluation SMR et ASMR

    Valeur de l'ASMR : V (inexistante)

    Résumé de l'avis : Considérant l’ensemble des données cliniques disponibles, la Commission considère qu’ALIMTA, en association au cisplatine en doublet de chimiothérapie, n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge de 1ère ligne du cancer bronchique non à petites cellules, non épidermoïde.
    Considérant l’ensemble des données cliniques disponibles, la Commission considère qu’ALIMTA, en monothérapie, n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge de 2ème ligne du cancer bronchique non à petites cellules, non épidermoïde.

    Lire l'avis : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2621477

  • Avis du : 25/05/2016

    Motif de l'évaluation : Réévaluation SMR et ASMR

    Valeur de l'ASMR : IV (mineure)

    Résumé de l'avis : Considérant l’ensemble des données cliniques disponibles, la Commission considère qu’ALIMTA, en monothérapie, apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) en traitement d’entretien du cancer bronchique non à petites cellules, non épidermoïde, chez les patients dont la maladie n'a pas progressé après une 1ère ligne de traitement.

    Lire l'avis : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2621477

  • Avis du : 05/05/2010

    Motif de l'évaluation : Extension d'indication

    Valeur de l'ASMR : IV (mineure)

    Résumé de l'avis : ALIMTA, en traitement de maintenance, apporte une ASMR mineure (niveau IV) dans l'indication AMM.

    Lire l'avis : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_954773

  • Avis du : 26/11/2008

    Motif de l'évaluation : Extension d'indication

    Valeur de l'ASMR : V (inexistante)

    Résumé de l'avis : Dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules, si l'histologie n'est pas à prédominance épidermoïde, en 1ère ligne de traitement et en association au cisplatine, Alimta n'apporte pas d'amélioration du service médical rendu (niveau V) par rapport à gemcitabine (GEMZAR). En 2ème ligne de traitement et en monothérapie, Alimta n'apporte pas d'amélioration du service médical rendu (niveau V) par rapport à docétaxel (TAXOTERE).

    Lire l'avis : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_725198



Source : base de données publique des médicaments
Date de mise à jour : 28/11/2017

Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK