Pour plus d'informations sur cette spécialité (prix, alertes ANSM, SMR, SMR...), consulter la fiche correspondante dans notre base MédicInfo :
    - SIMPONI 100 mg, solution injectable en seringue préremplie
    - SIMPONI 100 mg, solution injectable en stylo prérempli
    - SIMPONI 50 mg, solution injectable en seringue préremplie
    - SIMPONI 50 mg, solution injectable en stylo pré-rempli


  • : golimumab
  • : 15/12/2017
  • VALIDATION DE LA PRESCRIPTION

    Règles de délivrance

    Liste I. Remb. SS à 65 %, sauf dans les formes sévères actives et évolutives non précédemment traitées par méthotrexate de polyarthrite rhumatoïde.
    Prescription initiale hospitalière annuelle et renouvellement réservés aux spécialistes en rhumatologie, médecine interne, gastro-entérologie ou en hépatologie (et en pédiatrie pour Simponi 50 mg).
    Médicament d’exception : prescription en conformité avec la fiche d’information thérapeutique, sur ordonnance à quatre volets pour médicaments d’exception dûment complétée.

    Délivrance

    À chaque délivrance, le patient doit présenter la prescription initiale hospitalière datant de moins d’un an et l’ordonnance en cours. Vérifier la spécialité du prescripteur.
    Mentionner sur chacune des ordonnances la date de dispensation, la quantité délivrée, le numéro d’ordonnancier et apposer le tampon de l’officine.
    Conserver le volet 4 de l’ordonnance.

    Indications

    Le golimumab est un anticorps monoclonal immunosuppresseur, agissant par inhibition du TNF.
    Simponi est indiqué chez l’adulte dans :
    - la polyarthrite rhumatoïde active, modérée à sévère en cas d’échec au traitement de fond antirhumatismal (y compris le méthotrexate) ou sévère et évolutive non précédemment traitée par méthotrexate, en association au méthotrexate ;
    - le rhumatisme psoriasique actif et évolutif, en association ou non au méthotrexate, lorsque la réponse au traitement de fond antérieur a été inadéquate ;
    - la spondylarthrite ankylosante sévère et active en cas de réponse inadéquate au traitement conventionnel ;
    - la spondylarthrite axiale sévère sans signes radiographiques, en cas de réponse inadéquate ou d’intolérance aux AINS ;
    - la rectocolite hémorragique active, modérée à sévère de l’adulte en cas de réponse inadaptée, de contre-indication ou d’intolérance au traitement conventionnel par corticoïdes ou azathioprine.

    Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au Pack "Les médicaments à délivrance particulière" et être identifié(e).

    Déjà abonné ? Identifiez-vous


      Mot de passe oublié ?



Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK