Informations générales

a) Votre âge :

b) Département d’exercice :


c) Année d’obtention du BP :


d) Nombre d’années travaillées depuis le BP (soustraire les années non travaillées) :


1- Quel est votre revenu mensuel ? (munissez-vous de votre fiche de paie) :

a) Quel est votre coefficient ?


b) Quel est votre taux horaire ?


c) Quel est votre salaire net mensuel ?


d) Percevez-vous des primes ?
Fin d’année - montant :


Prime sur objectif de vente – montant moyen :


13ème mois
Prime d’équipement (blouse)
Autres

e) Avantages en nature :
Logement gratuit
Chèque-cadeaux
Tickets restaurant
Echantillons de laboratoires
Autres

2 - Votre salaire vous convient-il ?

Oui, je suis satisfait de mon salaire
Non , je ne suis pas satisfait de mon salaire

3 - Si vous n’êtes pas satisfait de votre salaire, dites pourquoi (deux réponses maxi) :

Mon salaire est trop faible au regard de mes responsabilités à l’officine (stress de l’erreur de délivrance, suivi des patients…)

Mon salaire est trop faible pour faire face au coût de la vie

Mon salaire ne récompense pas mon investissement (je fais les gardes/j’ouvre la pharmacie/je pars plus tard si besoin/je prends des initiatives/je gère des tâches en plus de ma mission première de préparateur : gestion d’un rayon, management, négociation des achats, mise en pratique de compétences acquises au cours de la formation continue, etc)

Je suis sous-employé : je n’ai pas la possibilité de mettre en pratique toutes mes compétences acquises en formation continue (gestion d’un rayon, conseils en aromathérapie, etc), ce qui bloque mon salaire à un niveau trop faible et me démotive

Je trouve mon salaire trop faible car il est à peine plus élevé que le SMIC

4 - Lors de votre embauche, aviez-vous tenté de négocier votre salaire ?

Oui et j’ai obtenu ce que je voulais
Oui, mais j’ai été embauché à la grille
Non je n’ai pas négocié

5 - Depuis votre arrivée dans votre pharmacie actuelle, avez-vous déjà demandé une augmentation ?

Oui
Non, j’ai peur d’altérer mes relations avec mon titulaire
Non, je n’ai pas assez confiance en mes compétences pour oser demander une augmentation, je manque d’arguments
Non car cette initiative doit venir de mon titulaire s’il juge que je le mérite
Non, cela me mettrait mal à l’aise vis-à-vis de l’équipe
Non car mon salaire approcherait trop celui du pharmacien adjoint
Non car les temps sont durs pour tout le monde, tous les Français sont sous-payés et le titulaire doit faire face à des contraintes économiques, je le comprends

6 - Souffrez-vous de la faiblesse de votre salaire ?

Oui, car c’est un manque de reconnaissance, je ne me sens pas considéré. En revanche, quelques « merci » ou une reconnaissance verbale en retour de mon investissement pourraient compenser un salaire aussi faible.
Non, car mon métier me plaît beaucoup et le salaire ne fait pas tout
Non, car la reconnaissance de mon titulaire se matérialise autrement que par le salaire (il m’accorde sa confiance, etc)

7 - Quel impact a votre salaire sur votre motivation et vos projets d’avenir ?

Je projette de changer de métier
Je resterai quand même à l’officine et je reste investi car mon métier me plaît
Je reste à l’officine, mais je fais mes heures et pas plus, je ne m’implique pas outre-mesure
Autre

8 - Selon vous, en fonction de quels critères le salaire devrait-il être fixé

Ma prise de responsabilités
Le niveau d’études
Autre

9 - Trouvez-vous normal qu’un pharmacien adjoint gagne plus qu’un préparateur ?

Non, car nous accomplissons les mêmes tâches au quotidien
Oui, leur salaire récompense aussi leur niveau d’études et de responsabilités

10 - Quel salaire vous semblerait « juste » pour vous ? (montant net mensuel en euros)









Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums



Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...