Qu'est-ce que l'entretien professionnel ?

Au minimum tous les deux ans, l'employeur doit programmer un entretien professionnel avec chaque salarié afin qu'il puisse s'exprimer sur sa situation professionnelle, ses besoins de formation et ses perspectives d'évolution. Pour l'employeur, c'est l'occasion de rappeler les enjeux et les axes de développement de son entreprise. C'est aussi un moment propice pour évoquer le DIF qui s'utilise dans le cadre d'un projet concerté entre l'employeur et le salarié.

La Convention collective nationale de la pharmacie d'officine souligne la finalité de cet entretien :
- analyser la situation du salarié, en fonction des besoins de l'officine qui l'emploie ;
- mettre en évidence ses besoins de formation ;
- permettre à chaque salarié d'élaborer son projet professionnel à partir de ses souhaits d'évolution dans l'entreprise, de ses aptitudes et en fonction de la situation de l'entreprise, de son organisation, de son environnement et de ses capacités d'évolution.

L'entretien professionnel est-il obligatoire ?

Oui. Tous les pharmaciens titulaires doivent se plier à ce nouveau rendez-vous. Néanmoins, en cas de défaut d'application, aucune sanction n'est prévue.

Quelle est la différence avec l'entretien annuel d'évaluation ?

A la différence de l'entretien annuel d'évaluation, il ne s'agit pas pour l'employeur d'évaluer les résultats et les performances du salarié, ni de lui fixer des objectifs. La finalité de l'entretien professionnel est de définir un projet en ligne avec les aspirations individuelles du salarié et cohérent avec les besoins de l'entreprise. C'est donc un moment d'écoute mutuelle.

Tous les salariés sont-ils concernés ?

Seuls les salariés qui ont deux ans d'ancienneté peuvent bénéficier de cet entretien. Ce droit est également ouvert aux salariés, sans condition d'ancienneté, qui reprennent leur activité à l'issue d'un congé parental d'éducation.

Quand a-t-il lieu ?

L'employeur et le salarié fixeront une date d'un commun accord. L'entretien devant se dérouler pendant le temps de travail du salarié concerné.

Comment préparer l'entretien professionnel ?

Parce que l'entretien n'est pas une discussion à bâtons rompus, un minimum de préparation s'impose. Pour cela, Actalians a mis en ligne sur son site un guide pratique décliné en deux versions, l'une destinée aux employeurs, l'autre pour les salariés. La CPNEFP de la branche a également rédigé un guide (en accès libre sur le site de l'UNPF, www.unpf.org).

A l'issue de l'entretien, l'employeur doit-il faire un rapport écrit ?

Ce n'est pas obligatoire. Mais un compte-rendu écrit est utile afin de consigner le contenu de l'échange et de l'inscrire dans un plan d'action et d'évaluation. Les propositions formulées à l'occasion de l'entretien peuvent d'ailleurs être notées dans le « passeport formation » du salarié, si celui-ci est d'accord.

Qu'est-ce que le "passeport formation" ?

C'est le journal de bord professionnel du salarié. Dans ce document unique et personnel, il inscrit son parcours (diplômes, titres, compétences, connaissances, expériences professionnelles, etc). Il permet donc au salarié de faire le point sur ses compétences et ses besoins de formation.
Ce document et sa notice sont téléchargeables sur le site www.passeportformation.eu.

Date de mise à jour : 30/05/2012

DEMANDE D'INFORMATION

01 76 21 92 24
du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h (vendredi 16h)

Chantal Maliapin

Référent formation
Chantal Maliapin

Sarah Charbit

Commerciale formation
Sarah Charbit

DPC Rhume
27/04/2016
Frédérique F. Pharmacien titulaire

C'est la deuxième formation que je fais avec vous et je suis toujours aussi satisfaite. Vous allez à l'essentiel et tenez compte de la pratique officinale ("le gros" de notre métier). Merci

> Voir tous les témoignages

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...