17/06/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
TPE (c) D.R

En recul de 0,6 % en 2016, le chiffre d’affaires moyen des artisans et des commerçants s’améliore quand même par rapport à l’année précédente (- 1,7 %), révèle la Fcga. 48 % des petites entreprises ont enregistré une hausse de leur chiffre d’affaires en 2016. Soit 5 points de plus que l’année précédente (43 %). Seuls trois sphères professionnelles améliorent relativement leurs performances en réduisant le volume de leurs pertes : artisanat du bâtiment : - 2,1 % (contre - 2,7 %) ; équipement de la maison : - 0,1 % (contre - 0,2 %) et commerce de détail alimentaire : - 0,4 % (contre - 0,8 %). Quatre affichent des taux légèrement supérieurs à 0 : auto-moto : + 0,9 % (contre - 2,8 %) ; beauté-esthétique : + 0,6 % (contre - 0,4 %) ; santé : + 0,1 % (contre - 1 %) et café-hôtellerie-restauration : + 0,1 % (contre - 0,8 %). Seul l’équipement de la personne présente un chiffre d’affaires en recul : - 3,8 % (contre - 3,4 %).






Peggy Cardin-Changizi

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK