09/01/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Lors de sa conférence de presse, le 8 janvier, Nicolas Sarkozy a indiqué vouloir élargir l'épargne salariale aux entreprises de moins de cinquante salariés. « Nous allons créer les conditions réglementaires et fiscales pour que la participation et l'intéressement puissent s'étendre à toutes les entreprises », a indiqué le chef de l'Etat devant un parterre de 600 journalistes. Jusqu'ici, en effet, ces deux dispositifs étaient seulement obligatoires pour les structures de plus de cinquante personnes. Le président de la République veut désormais inciter les plus petites entreprises à mettre en place des outils d'épargne salariale, notamment en créant « un impôt sur les bénéfices différencié pour les entreprises de moins de cinquante salariés qui se lanceraient dans la participation et l'intéressement ».





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...