22/09/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le projet de loi Gasparri-Tomassini, du nom de deux sénateurs de la majorité de droite de Silvio Berlusconi, fait débat en Italie. Présenté en juillet dernier, il prévoit d’une part de réduire considérablement le nombre de médicaments vendus hors des pharmacies et, d’autre part, de permettre la vente d’une poignée de médicaments OTC dans tous types de commerces, sans présence d’un pharmacien. Les associations de professionnels sont divisées. Federfarma, la Fédération nationale des titulaires de pharmaciens, a déclaré que, « dans ce projet, des choses [lui] conviennent, d’autres non ». A l’inverse, le Mouvement national des pharmaciens libres (Mnlf) et la Fédération des magasins pharmaceutiques (Fef) se disent prêts à se mobiliser et à faire appel aux instances européennes si le projet venait à être adopté.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...