27/10/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

La baisse drastique des prix de ces dernières années est une pilule amère qui reste en travers du gosier des vendeurs « qui ne veulent toujours pas se mettre au diapason », rapporte le délégué sur le Sud-Est d’un cabinet de transactions national. Des vendeurs qui s’obstinent à vouloir vendre 10 à 15 points de plus que le prix du marché, en particulier sur le littoral varois et dans les Alpes Maritimes. Dans la région d’Antibes et à Nice où nombre d’officines sont à vendre, les transactions sont au point mort car les acquéreurs ne cèdent pas aux prétentions des vendeurs ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK