29/12/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
femmes enceintes, maladie, santé, accident du travail, médecin, dentiste Patrick J. - Fotolia

À compter du 1er janvier 2017, le tiers payant en consultation chez le médecin ou le dentiste devient un droit pour les patients souffrant d’une ALD (Affection longue durée) et les femmes enceintes, soit potentiellement 11 millions de personnes en France. Le tiers payant pouvait leur être proposé depuis le 1er juillet 2016. Ces personnes couvertes à 100 % par l’Assurance maladie rejoignent donc les patients bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), de l’aide à la complémentaire santé (ACS), ainsi que les patients victimes d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle.

Pour tous les autres patients, cette dispense d'avance de frais peut être proposée sur la part remboursée par la Sécurité sociale et éventuellement sur celle remboursée par les complémentaires.

Le tiers payant doit devenir un droit effectif pour tous dès le 30 novembre 2017.

Pour Marisol Touraine, ministre de la Santé, cette mesure « représente une avancée sociale majeure. C’est une solution concrète apportée à tous celles et tous ceux qui renoncent à consulter pour des raisons financières ».






Les dernières réactions

  • 29/12/2016 à 17:07
    Z
    alerter
    C'est une avancée sociale à condition que le système soit simple.
    Les cartes complémentaires en papier c'est archaïque:
    - Recopier les numéros de télétrans
    - Recopier les dates de début et de fin de droits
    - Choisir le bon numéro de contrat
    - Scanner les cartes
    - Traiter et recycler les rejets
    Les médecins et les pharmaciens doivent faire leur métier, pas de l'administratif.
    Le tiers payant généralisé => oui mais avec visiodroits.
  • 30/12/2016 à 09:08
    phymg
    alerter
    Ok pour ces malades en A L D. Les libéraux peuvent car ils le peuvent pour se consacrer à leur métier embaucher une secrétaire tiers payant ce qui d'une pierre deux coups permettra de créer des emplois ...les officinaux le font déjà...alors au lieu de rouspéter...on embauche un ou une secrétaire.
    Pas compliquer...Belle vie en 2017...
  • 03/01/2017 à 15:39
    BREZHONEG
    alerter
    Toujours aussi lourdingue et pret a utiliser le fric des autres pour faire du social pipo, le phymg adorateur de Marisol. (respect et admiration a l'Hopital d'Orleans de la part des infirmieres,ouaf ouaf....pendant que Cazeneuve s'esquivait courageusement).
  • 06/01/2017 à 09:09
    en colère
    alerter
    Bande de beniouioui. La santé a un coût. Point. La fausse impression de gratuité va encore aggraver les dépenses de santé, renforcer cette hyoer consommation et finir par tuer le système qui tombera aux mains des groupes privés. Ce n'est mas une avancée sociale, c'est justement sin contraire. Mais pour le voir il faut enlever ses œillères....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK