20/08/2012 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Suite à la lettre adressée par Renaloo à l'Assurance maladie à la fois sur la substitution de médicaments anti-rejets, et sur les « conditions hétérogènes d'application du dispositif  Tiers payant contre génériques » , la CNAMTS a répondu à l'association. Dans un courriel adressé le 13 août, la CNAMTS tient à rassurer l'association « sur les consignes très claires que nous avons transmises à l'ensemble de notre réseau » . Et précise : « en cas d'inscription par le médecin de la mention non substituable, conformément à la loi en vigueur (mention manuscrite en toute lettre sur la ligne concernée de l'ordonnance), le pharmacien est tenu de délivrer le princeps et de pratiquer l'avance des frais; en cas de refus d'un générique, l'avance des frais n'est exigée au patient que pour la ligne concernée de l'ordonnance » .









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...