05/12/2007 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Le président de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) a exprimé ses craintes à la suite de l'accord réformant la marge des pharmaciens. Jean-Louis Méry estime en effet que cette décision risque de conduire à une relance de la vente directe, mettant en danger l'activité des grossistes-répartiteurs. Il prédit également un « affaiblissement du réseau officinal » : « avec les nouvelles règles, la part des remises que toucheront les grosses pharmacies va augmenter, au détriment des plus petites qui vont êtres fragilisées ». Jean-Louis Méry va donc demander à rencontrer Roselyne Bachelot, ministre de la Santé.





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK