30/03/2010 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

La cour d’appel de Colmar vient de rendre son arrêt : les centres Leclerc peuvent poursuivre leur campagne de communication contre le prix des médicaments non remboursés et continuer à revendiquer la vente de ces derniers dans leurs « espaces santé ».
La cour d’appel infirme donc le jugement de la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Colmar qui, le 21 janvier, ordonnait au distributeur de cesser cette campagne publicitaire. La cour d’appel se fonde sur le droit à la liberté d’expression plaidée par Me Gilbert Parleani, avocat de Leclerc. Reste à savoir si les groupements de pharmaciens, qui avaient porté plainte contre Leclerc, vont se pourvoir en cassation.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...