15/01/2009 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le parquet de Paris a annoncé hier soir qu’il faisait appel après la relaxe, prononcée plus tôt dans la journée, de six médecins et pharmaciens poursuivis pour la mort de 117 personnes victimes d’une hormone de croissance contaminée par la maladie de Creutzfeldt-Jakob. L’appel vise les trois personnes contre lesquelles l’accusation avait réclamé des peines de prison avec sursis : Fernand Dray, ancien responsable d’un laboratoire de l’Institut Pasteur qui fabriquait l’hormone, Marc Mollet, ancien responsable de la Pharmacie centrale des hôpitaux qui la distribuait, et Elisabeth Mugnier, pédiatre impliquée dans la collecte. Tous trois étaient poursuivis pour homicide involontaire et tromperie ou complicité de tromperie aggravée.
Un nouveau procès devrait donc avoir lieu d’ici 2010 ou 2011. Mais plusieurs avocats pensent que la voie pénale est sans issue.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...