20/10/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Nouvelles recommandations du traitement de l'acné, HAS, Société française de dermatologie, isotrétinoïne, risque suicidaire, tératogène, observance, pharmacien Studio DER - Fotolia

La Société française de dermatologie et la Haute Autorité de santé (HAS) publient de nouvelles recommandations sur la prise en charge de l’acné. Au cours d'une conférence de presse, ce mardi 20 octobre, les experts ont souligné l'intervention du pharmacien dans l’appui à l’observance et la prévention des effets indésirables de l’isotrétinoïne.

« Dans le traitement de l'acné, le choix thérapeutique doit se faire en accord avec ce que le patient est capable d’accepter et d’observer », a indiqué le Pr Guillot, dermatologue et membre de la HAS. En effet, moins d’un patient sur deux suit correctement son traitement antiacnéique. Cependant une amélioration de l’acné ne se manifeste qu’après plusieurs semaines de traitement et la prise régulière est une condition nécessaire à l’efficacité des produits prescrits.

Des risques psychiatriques et tératogènes

Les nouvelles recommandations insistent sur la prévention du risque suicidaire chez les patients sous isotrétinoïne. Si les études populationnelles n’ont pas mis en évidence un risque augmenté de troubles dépressifs, des cas individuels de suicide ont été rapportés, justifiant des mesures de précaution : évaluation du risque avant le début du traitement, information du patient et éventuellement de son entourage ainsi que du médecin traitant et évaluation régulière du risque. Il est ainsi recommandé de surveiller des éventuels signes de dépression chez tous les patients traités.

Par ailleurs, les experts se sont fixés comme objectif de ne plus constater aucune grossesse sous isotrétinoïne, en s’appuyant notamment sur des règles de prescription récemment renforcées et de dispensation : prescription initiale par un dermatologue, contraception pour les femmes en âge de procréer, test de grossesse réalisé tous les mois dans les 3 jours précédent la prescription, dispensation dans les 7 jours suivant la prescription, tenue rigoureuse du carnet patiente.






Alexandra Blanc

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...