26/10/2007 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Pas de contribution exceptionnelle sur le chiffre d'affaires des grossistes ! Le gouvernement y préfère une baisse des marges « plus simple, plus facile à gérer », qui permettra « d'assurer des économies pérennes » et dont le résultat financier sera équivalent, soit 50 millions d'euros. Dans le cadre de l'examen du PLFSS 2008, les députés ont donc voté jeudi dernier la suppression de cette taxe sur la vente en gros de médicaments au profit d'une baisse de marge « car elle aura pour effet une baisse du prix de vente des produits de santé au comptoir et bénéficiera à l'ensemble des assurés comme à ceux qui remboursent, Assurance maladie et complémentaires », a précisé Eric Woerth, ministre du Budget.

Consultez le PLFSS 2008





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...