23/10/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Reçue à l’Elysée le 21 octobre, la FSPF (Fédération des syndicats pharmaceutiques de France) a présenté son plan d’urgence pour l’officine qui vise à « soulager les trésoreries par des mesures d’application immédiate de restructuration et à consolider les officines de proximité par des mesures structurelles de revitalisation ».

Dans ce cadre, la FSPF a demandé à ce que les agences régionales de santé (ARS) puissent recenser les pharmacies en grande difficulté.

« Nous allons demander aux confrères qui se considèrent en grande difficulté économique, c’est-à-dire ceux qui ont des problèmes de trésorerie pour boucler les fins de mois de se déclarer aux directeurs des agences régionales de santé dont ils dépendent. Pour ces officines, l’Etat peut mettre en place des mesures pour les aider comme l’étalement des cotisations sociales », déclare au Moniteur des pharmacies Philippe Gaertner, président de la FSPF.

« Nous devons savoir aujourd’hui, qui, quoi et où ? Ensuite, nous verrons si cela est pris en compte ou pas par l’Etat », conclut-il.









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...