29/09/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Laurent Lefort

Dans son rapport annuel sur l’application des lois de financement de la sécurité sociale, la Cour des comptes a estimé qu’il y aurait plus de 10 000 officines en trop. Les syndicats et groupements n’ont pas manqué de réagir avec vigueur. Pas plus tard qu’hier 28 septembre, lors de la conférence de presse de présentation du Congrès national des pharmaciens qui se déroulera les 21 et 22 octobre 2017 à Montpellier (Hérault), Philippe Gaertner, président de la FSPF, s’est livré à une courte mais très imagée démonstration : « si on applique la raisonnement de la Cour des comptes, il ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 29/09/2017 à 18:31
    BREZHONEG
    alerter
    Ce sera la premiere fois qu'on voit une profession accepter immediatement son declin sans se battre.Ce n'est pas les syndicats ouvriers qui se comporteraient comme ça...Ceci dit ,il existe une solution : fermer les pharmacies obeses qui sont dans les galeries marchandes,et qui destabilisent les officines de proximité.Exerçant (?) notre profession d'une façon totalement etrangere a ce qu'on nous a appris,leur activité,repartie sur les autres officines,celles qui sont là où habitent les clients d'hyper,leur activité donc,apporterait aux autres l'oxygene economique qu'on cherche dans des contorsions de plus en plus torturées depuis la mise en place de l'honoraire.Et ces pharmacies monstres sont bien 3000, non?
  • 29/09/2017 à 22:57
    , Pharmacien (autre)
    alerter
    tout à fait d'accord avec Brezhoneg !!! virons ces pharmacies devenues des hypermarchés et qui font crever celles des centre ville de meme que les autres commerces....
  • 29/09/2017 à 23:12
    pharmaco2b
    alerter
    elles sont 8% du tissu pharmaceutique soient 1800!!!
  • 01/10/2017 à 00:47
    Gronaz
    alerter
    D accord avec vous (pharmaco2b prends tes pilules et va te coucher stp).
    Dans le fond, peu importe leur nombre, voyons plutôt leur fréquentation et leur CA. Pour y avoir travailler en effet le conseil et le rôle de pharmacien est bien loin derrière la marge, le prix et le panier moyen ! Rien de bien pharmaceutique...
  • 01/10/2017 à 08:53
    Manu53
    alerter
    Des remarques généralistes qui puent le populisme à plein nez. C'est avec ce genre de remarques réactionnaires que les pharmaciens passent pour des professionnels du passé. J'ai possédé pendant 15 ans une officine dans un village 1500 habitants. Je voyais 85 clients/jour. Aujourd'hui je suis en centre commercial, je vois 600 clients/jour et je suis resté le même pharmacien. Mon officine est aussi située proche d'un quartier résidentiel âgé. Je ne suis pas sûr que les 5 ou 6 pharmacies du centre ville située à 100 m les unes des autres soient plus "utiles" que la mienne. Alors arrêtez vos discours mettant tout le monde dans le même sac. On se croirait à un meeting du FN!
  • 02/10/2017 à 10:38
    miroirauxalouettes
    alerter
    propriétaire d'un phie de 1,4M. Tout va mal à cause des autres, c'est ridicule. On dirait des agriculteurs de l'après - guerre qui dénonçaient leurs voisins pour récupérer leurs terres. Bougez vous et arrêtez de pleurnicher et trouvez des arguments moins médiocres.
  • 02/10/2017 à 14:05
    Manu53
    alerter
    Ça c'est bien dit miroirauxalouettes! Bref faut juste se remettre en question et se sortir les doigts du c...
  • 02/10/2017 à 18:44
    BREZHONEG
    alerter
    A Manu: les phamacies de centre ville sont,comme le centre ville lui meme, bel et bien en train de crever. A cause de Centres trop nombreux ,qui commencent aussi a se faire crever les uns les autres,ainsi que leurs fournisseurs,et les locataires de leurs galeries marchandes. Si on fait crever les Centres ,le reste ,(qui ne voit 600 clients par jour que grace au Centre), suivra. Juridiquement , les officines de Centres ont été accordés contre la loi de repartition: leurs clients avaient deja été comptés ailleurs comme desservis par une officine là où ils habitent.On les a recomptés comme clients là où ils vont acheter.Ils sont donc comptés 2 fois.Si'ils ne vont plus acheter,ils retourneront a leur pharmacie communale de peripherie urbaine (et non pas du centre ville).
  • 02/10/2017 à 18:50
    BREZHONEG
    alerter
    Si vous voulez vous battre,soutenez sur change.org la petition qui soutient le projet Martin Hirsch-Didier Tabuteau: comme le logiciel du Moniteur ne permet pas de copier-coller les liens sur ce forum,je suis obligé de vous le donner en le masquant : on commence par le h...p habituel puis : et 2fois / suivi de chn et . et ge puis / et 2yEFXh6. Allez,on clique ,on se bouge !!!
  • 03/10/2017 à 09:18
    miroirauxalouettes
    alerter
    Nous sommes actuellement dans un modèle en bout de course. Les payeurs, i.e l'état, ne veut plus payer. Il veut des grosses officines qui peuvent absorber les baisses de prix, se restructurer, des pharmacies avec des capitaux extérieurs importants. Nous sommes les dernières pharmacies indépendantes à capitaux familiaux. On peut se raconter tout ce que l'on veut mais on est sur une pente douce qui tend vers ce modèle. La négation de la réalité a toujours eu des conséquences dramatiques pour les autruches. Cette réalité peut être prise en considération et chacun peut agir avec cette boussole en tête. Et surtout arrêter de pleurnicher en espérant que ça soit comme avant. C'EST FINI. AVANT N'EXISTE PLUS. J'en suis moi même très triste car l'ouverture du capital achèvera la qualité de la délivrance, le conseil, l'empathie, l'écoute, la sympathie vis - à vis du patient. Le chef derrière le comptoir sera un gérant qui prendra ses ordres d'un cadre d'un fond d'investissement, ou d'un groupement, ou d'un grossiste, ou d'une assurance.... Et ceux qui veulent changer le monde avec un gauchiste, énarque, avec un ego surdimensionné comme Hirsch se mette le doigt dans l’œil jusqu'au coude.
  • 03/10/2017 à 10:10
    BREZHONEG
    alerter
    Hirsch,ancien ministre de Sarko,gauchiste? Rire general !!!C'est un type qui pense aux autres et qui agit (le RSA)En plus ,il n'est pas tout seul a proposer le modele Alsacien.Ca vient de tous les cotés!A part ça ,ceux qui renoncent à se battre,c'est leur choix.Nous, nous voyons une ouverture et la victoire au bout.Si on ecoute les chouineurs,il ne faut pas acheter petit parce que c'est petit,il ne faut pas acheter en centre ville parce que ça s'ecroule,il ne faut pas acheter a la campagne parce que la femme du medecin en a marre de vivre dans un trou,ou bien il part en retraite. Et on ne peux pas acheter tres gros parce que c'est 3 millions la part d'associé. Et si on s'associe,on se retrouve finalement avec l'equivalent d une petite chacun.Voila le discours defaitiste present depuis des années.Et l'officine est toujours là,malgré les agressions répétées.

    Alors ,on se bat et on clique sur le site evoqué plus haut.
  • 03/10/2017 à 10:26
    miroirauxalouettes
    alerter
    Hirsch, Jean - Pierre Jouyet, Eric Besson, Bernard Kouchner, tu te souviens de l'ouverture de Sarko, les cautions morales de gauche recherchées ?

    Brezonegh, dans la vie, il y a deux options, les deux sont honorables : la recherche de la gloire ou la recherche du bonheur. Lorsqu'on cherche la gloire, il ne faut pas pleurnicher parce que le parcours est difficile. Et quand on cherche le bonheur, c'est le parcours le plus important.
  • 03/10/2017 à 11:01
    miroirauxalouettes
    alerter
    Brezonegh, une des raisons du succès du régime alsace- moselle est qu'il est tenu par des Alsaciens. Ce même régime tenu par d'autres, au bout de 2,3 ans plus tard, les frais explosent .... En général, les Alsaciens affrontent les problèmes, ils ne les contournent pas. Il n'y a pas de déni de la réalité. Notre culture est latine et catholique, la leur est germanique et protestante. C'est comme nos lois, on n'en fait des caisses entières tous les ans. Alors qu'il suffirait d'appliquer celles qui existent déjà.
  • 03/10/2017 à 11:14
    miroirauxalouettes
    alerter
    C'est toujours la même chose, c'est un problème de responsabilité et de réalisme. En général, ce n'est pas moi c'est les autres. ça ne va pas donc on va changer de régime pour celui de l'Alsace - Moselle. ça ne va pas, donc on fait une loi.
    Non, ça ne va pas, donc on change soi - même. Et tu verras, essaie un jour de te dire que c'est peut - être toi qui doit changer. Une fois fait, tu auras l'impression d'avoir une prise sur les choses, c'est satisfaisant et ça limite la frustration.
    Grosses bises confrère. Dans tous les cas, cela fait plaisir de pouvoir échanger un peu avec des personnes qui ont les mêmes préoccupations.
  • 03/10/2017 à 15:03
    BREZHONEG
    alerter
    En attendant,comme ca ne peut pas etre pire que ce qu'on connait, rejoignez la petition (qui marche pas mal) .... On ne risque rien d'autre qu'ameliorer la situation.
  • 03/10/2017 à 17:15
    BREZHONEG
    alerter
    ....et je viens d'ameliorer l'acces : taper sur google :

    change.org petition michel maignan (c'est un pseudo..)
    et vous arrivez direct dessus ! (special pharmacien moule amorphe). :o)

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK