18/10/2007 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Dans le cadre de la remise en cause de la non-ouverture du capital des officines françaises par la Commission européenne, le président de l’ordre des pharmaciens a indiqué avoir contacté le ministère de la Santé en vue d’une nouvelle rencontre avec les représentants de la Commission. Ces derniers ont fait savoir qu’ils « étaient demandeurs d’une relation plus importante avec les autorités françaises pour envisager comment la France peut faire évoluer sa législation pour aller dans le sens des demandes européennes ». La Commission n’enclencherait « pas forcément » de procédure s’il y a des avancées dans le bon sens. Selon Jean Parrot qui réaffirme fermement son refus d’ouvrir le capital des officines aux capitaux extérieurs, le gouvernement ne saurait quoi faire.





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...