28/07/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Marjolaine Labertonière

Un avis de projet de modification des modalités de prise en charge des orthèses paru au Journal officiel  du 15 juin 2017 fait l'unanimité contre lui de la part de la profession. Les pharmaciens n'ayant pas le Diplome Universitaire d'orthopédie ne pourraient plus délivrer les orthèses standards (actuellement le DU est nécessaire pour les orthèses sur mesure). La Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF) s'insurge, arguant que 85 % de ces produits sont délivrés par des pharmaciens formés lors de leur cursus initial, la plupart des facultés ayant intégré des modules d'orthopédie en filière officine. Philippe Gaertner, président de la FSPF, ironise " le texte, tel qu'écrit, signifirait pour les patients éloignés des grands centre surbains de faire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 28/07/2017 à 22:43
    Jnh
    alerter
    Licenciements en perspective.
  • 28/07/2017 à 23:00
    BREZHONEG
    alerter
    Le Lidl a coté de chez moi vend des genouilleres et des chevilleres....(Monsieur Lidl est pret a faire plus avec ses Docteurs en Pharmacie)....
  • 29/07/2017 à 16:34

    alerter
    Dans ce cas, pourquoi ne pas délivrer l'homéopathie aux seuls détenteurs du DU d'homéopathie ?
    C'est du grand n'importe quoi...l'orthopédie fait partie de notre cursus....
  • 31/07/2017 à 08:44
    Fredele
    alerter
    Rien n'empêche de passer le DU
  • 31/07/2017 à 20:21
    Thym
    alerter
    C'est une très bonne initiative, cela évitera de retrouver ces produits en vente dans n'importe quel magasin de sports ou bien délivré n'importe comment.
    Le DU est ouvert à tous les pharmaciens...
  • 31/07/2017 à 20:39
    Jnh
    alerter
    Oui effectivement tous les pharmaciens peuvent passer le DU. A 5-6 ans de la retraite je suis pas sur que cela en vaille la peine. Ce sera un service de moins. Il faudra faire plus de vingt kms pour trouver un collègue ayant le DU : bon pour un collier cervical avant d aller aux urgences, ce sera une excellente idée.
  • 31/07/2017 à 23:15
    brucine
    alerter
    Je rappelle le deuxième effet kiss cool: l'orthopédie actuellement encadrée (hors VHP, ne compliquons pas) est censée reposer non seulement sur une exigence de diplômes, mais aussi de locaux.

    Même s'il ne sert pas à grand-chose pour colliers, genouillères ou chevillères, le DU, on peut toujours, même vieux pharmacien, botter en touche: il suffit qu'un salarié en dispose.

    Pour les locaux, c'est parfois plus compliqué voire impossible.

    Maintenant, j'ai entendu des bruits qui ne sont pas forcément étrangers à cette décision, et qui soutiendraient que certains pharmaciens ne disposeraient et ne factureraient de genouillères que sur la base du LPPR à 102,29€...
  • 01/08/2017 à 06:53
    mlabp
    alerter
    n 'ayant pas le DU il me faudra le passer (le titulaire de ma pharmacie non plus ) problème la fac de bordeaux ne dispose que de 40 places pour l'année je ne suis pas sûr
    d'être accepté est-ce l'ANPE qui m'attend à 58 ans bonne ambiance
  • 01/08/2017 à 16:11
    Anne Viel, Pharmacien titulaire
    alerter
    Il y aura peut être une VAE possible .Après tout, élever personnellement ses enfants pourrait permettre d'obtenir un diplôme équivalent au CAP petite enfance. Une piste à creuser pour la profession...Je trouverai déplaisant d'expliquer à ma patientèle au bout de 27 ans d'installation dans ma commune que je ne suis plus capable de vendre des orthèses.Et puis les WE de garde ,quand il y a des tournois de foot et des blessures qui est présent pour délivrer les premières attelles?
  • 01/08/2017 à 20:26
    Jnh
    alerter
    @brucine : à condition d avoir des employés - collaborateurs pharmaciens.
  • 01/08/2017 à 22:37
    brucine
    alerter
    Je ne plaide pas pour cette réforme, si tant est qu'elle prenne place.

    Mais je rappelle que les conditions d'agrément visées par l'arrêté du 21 juin 1994 concerne également les préparateurs détenteurs d'un certificat d'orthèse.
  • 09/08/2017 à 22:52
    Actionnaireencolère
    alerter
    @mlabp : Vous devriez tenter le coup, les universités ont tendance à apprécier l'expérience des professionnels, là ou je suis on a tendance à en prendre 1 par promotion quand l'opportunité se présente.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK