20/05/2010 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

En conclusion de la 2e session de la Conférence sur le déficit, qui s'est déroulée jeudi 20 mai, Nicolas Sarkozy a déclaré que le gouvernement continuerait d'« infléchir » l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam). Il sera donc fixé à 2,9 % en 2011 et à 2,8 % en 2012. De plus, le rôle du comité d'alerte sera étendu : il « pourra désormais se prononcer ex ante sur la construction » de l'Ondam. Il assurera également un rôle de veille en continu et remettra aux ministres dès le 15 avril un premier avis sur l'exécution de l'Ondam de l'année précédente. Le seuil de l'alerte sera aussi progressivement abaissé à 0,5 % d'ici à 2012-2013 contre 0,75 % actuellement.
Enfin, « tout ou partie des mesures nouvelles ne sera mis en œuvre que si l'objectif de dépenses maladie est respecté », a expliqué le président de la République.

 

 






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...