02/05/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Macron, présidentiel, missions, pharmaciens, syndicats DR

« La dispensation des médicaments et autres produits de santé sur nos territoires apporte aujourd’hui la garantie de proximité et de sécurité. C’est pourquoi nous sommes attachés au monopole pharmaceutique, corollaire à la bonne réalisation de cette mission », indique Olivier Véran, référent santé auprès du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron, dans un courrier adressé aux présidents des syndicats de pharmaciens FSPF et USPO,
en date du 29 avril. Cependant, précise-t-il, le candidat souhaite qu’ « une instance de concertation réunisse dans la durée l’ensemble de la filière pharmaceutique », notamment pour faire face aux « velléités d’acteurs de la grande distribution de vendre des médicaments hors les officines, sous la responsabilité de pharmaciens ». La concertation porterait également sur la vente de médicaments sur internet et l’impact des maisons de santé sur les pharmacies de proximité.

Dans un courrier en date du 28 avril, Philippe Gaertner, président de la FSPF, avait interpellé Emmanuel Macron, notamment sur le sujet de la mise à disposition des médicaments en dehors des officines. La FSPF demandait également au candidat de se positionner sur l’ouverture du capital des officines, les nouvelles missions officinales et au niveau purement économique sur les baisses de prix des médicaments et l’engagement financier de l’Etat vis-à-vis des officines. Des points sur lesquels le candidat ne se positionne pas, outre une incitation à tendre vers les « évolutions essentielles » envisagées dans le cadre des négociations conventionnelles en cours.

Répondant au syndicat, l’équipe d’Emmanuel Macron évoque sans la nommer, et en l’envisageant, la dispensation de médicaments à l’unité : « La pertinence des soins et la chasse au gaspillage sont à rechercher, en lien étroit avec les autres professionnels de santé, par des outils mobilisés au plus près des personnes : préparation des doses à administrer, livraisons au domicile, aide au retour à domicile, etc ».

Ces réponses ont également été adressées à l’USPO, dans le cadre de ses échanges avec les équipes des différents candidats à la présidentielle.

 






Les dernières réactions

  • 02/05/2017 à 19:54
    Lanlan 54
    alerter
    Avec Atali derrière les médicaments seront vendus en GMS par des pharmaciens gérants ...vous verrez ! ET il tendra vers les évolutions essentiels pour ouvrir le capital aux banquiers , financiers et autres distributeurs ... J'en suis persuadé et c'est trop malheureux !!!!!
  • 02/05/2017 à 20:07
    14
    alerter
    dans son discours , il n'est pas donné la réponse oui ou non , des sous entendus et non dits surtout .pas franc du tout !
  • 02/05/2017 à 20:37
    dj
    alerter


    • Pas de délivrance à l’unité (incompatible avec automates et robots de stockage) : préférer l’adaptation des conditionnements aux pratiques de prescription .

    • Chasse au gaspillage : il faudrait s’intéresser de près aux pratiques des prestataires qui sur-stockent nos propres patients (captés autoritairement dans les services hospitaliers) .

    • Maintien à domicile , HAD : attention aux structures qui s’imposent progressivement mais inexorablement sur nos propres domaines .

    • Velléités d’acteurs de la grande distribution : MEL compte sur Macron (ex commission Attali ) pour s’offrir l’OTC , délivré par du personnel non qualifié ( les pharmacien leclerc sont à 35heures , mais pas les paras Leclerc )
  • 02/05/2017 à 20:39
    Apothicaire
    alerter
    Langue de bois.
    Socialiste qui s'assume pas...
  • 02/05/2017 à 21:12
    Nick64
    alerter
    Le postulat est que Macron, c'est du vent!
    Si cela n'était pas la cas, je serais prêt à descendre dans la rue car, par expérience, les pharmaciens de GMS sont composés essentiellement de diplômés français sans expérience, de diplômes étrangers non-reconnus par le conseil de l'ordre français et de pharmaciens n'ayant jamais exercé en officine et ne connaissant rien au médicament... Danger pour le public! Et quand on considère le QI moyen du personnel en GMS!! Là ça ne dérangerait plus Macron qui était connu pour commenter l'illettrisme des ouvriers quand il était ministre...
  • 02/05/2017 à 23:38
    Rodovelo
    alerter
    Ancien titulaire français et exerçant la l'étranger à l'unité.
    Premièrement passer à l'unité ne fera pas d'économie.
    Deuxièmement les pharmacies françaises et leur système de délivrance n'est pas prévu pour cela (ce n'est pas péjoratif au contraire)
    Troisièmement on augmente le risque d'erreur humaine lors de la délivrance
    Quatrièmement et important, ce serait le cheval de Troie de la GMS pour piquer la délivrance à long terme.

    Ils vous appâteront avec des honoraires de dispensation spécifique à la délivrance au cp

    Courage
  • 03/05/2017 à 07:14
    MAURICE
    alerter
    Toujours du bla, bla, bla, tout dans l'imprécision et le sous entendu, du Macron-Hollande-Attalli
    Macron détruira sans état d'âme la pharmacie;
  • 03/05/2017 à 07:32
    rab74
    alerter
    pour l'instant, les honoraires spécifiques "à l'unité" ne sont même pas évoqués....d'où les économies envisagées. Sûr qu'un tailleur Chanel ne coûte pas plus cher qu'un ensemble kiabi si on ne paye pas la première de couture et les petites mains! la peste ou le cholera? à mon avis, vu l'équilibre des forces, et vu que ces forces ne sont quasi pas représentées dans les deux chambres de la république, ça pue la cohabitation inefficace ou la dictature.
  • 03/05/2017 à 09:15
    potard63
    alerter
    Macron agite la distribution en GMS pour nous obliger à la distribution à l'unité : c'est la peste ou le choléra. Après ce sera l'ouverture du capital aux financiers de tout poil par le biais de l'installation des jeunes diplômés qui ne peuvent pas accéder à la titularisation. N'oubliez pas que pour la finance , la Pharmacie demeure un secteur très rentable ne serait ce que par l'effet de levier qu'elle procurerait à ses investisseurs.
  • 03/05/2017 à 09:23
    BREZHONEG
    alerter
    Hollande est connu pour ne pas decider, c'etait le premier Secretaire du compromis permanent au Ps.Macron est bien son heritier. Un bon escroc ,c'est quelqu'un qui vous dit ce que vous avez envie d'entendre...et qui fait autre chose" (Policier de la Brigade Financiere).
  • 03/05/2017 à 10:50
    potard63
    alerter
    Regardez comment ses anciens Maîtres (Edmond de Rotschild AM) ont fait pour mettre la main sur le groupe Lafayette.
    Demandez-vous pourquoi MEL est l'un de ses plus actifs soutiens.
    Ils attendent tous la "récompense" pour "bons et loyaux services". Le plan est déjà acté. Ce Monsieur est là pour "uberiser" notre profession.
  • 03/05/2017 à 15:34
    Margt
    alerter
    LE PEN PAS NETTE COMME POUR LA DÉVALUATION DE NOTRE EURO FORT.LA LE PEN EST AUSSI POUR LA DISTRIBUTION DU MÉDICAMENT A L'UNITÉ .
    MACRON TRÈS FAVORABLE AU MAILLAGE TERRITORIAL AVEC CRÉATION DE MAISON DE SANTÉ.AVEC MACRON CELA ME SEMBLE MEILLEUR QUE LA LE PEN QUI NOUS RUINERAIT TOUS AVEC LA SORTIE MASQUÉE DE L'EURO ET SES TAXES À 23% D'IMPORT EXPORT.MACRON POUR PROTÉGER NOS INTÉRÊTS C'EST MIEUX.
  • 03/05/2017 à 18:53
    Potard XCD
    alerter
    MACRON est la créature d’ATTALI, le Prof d'éco qui n'a travaillé qu'une fois dans la vraie vie : lorsqu'il a coulé la BERD la banque sur fonds européens que MITTERRAND lui avait confié...une pointure dans son domaine puisqu'il continue à "conseiller" les chefs d'état de droite comme de gauche, qui sont aussi nuls en gouvernance que lui en économie réelle.
    En septembre 2014 nous étions tous descendus dans la rue pour protester contre la loi MACRON rédigée ATTALI, car elle signait l'arrêt de mort de nos officines, de nos revenus, de nos retraites et de l'avenir de nos enfants.
    Aujourd’hui il y aurait 46% de pharmaciens assez abrutis pour voter MACRON alors qu’il va céder leur travail et leur patrimoine à la GMS.
    C’est leur droit mais dans ce cas qu'ils se suicident tout de suite pour éviter que leur suicide électoral motivé par la bien-pensance bobo ne fasse de leurs confrères les victimes collatérales de leur moralité mal placée.
  • 03/05/2017 à 18:56
    drlouzou
    alerter
    Quel monopole pour quel compétence , celui de distributeur de petits poids et carottes ?
  • 04/05/2017 à 10:04
    Lanlan 54
    alerter
    Les grosses pharmacies continueront d'exister mais les petites vont disparaitre à vitesse grand V surtout si elles ne se regroupent pas très vite. Il faut faire comme en Alsace et vite aussi rétablir le quorum d' une officine pour 5000 habitants et rien de moins !!!!
    Garder bien évidemment la dispensation du médoc dans las seules officines dûment agréées par les arrêtés préfectoraux et l'ARS car de la sécurité de nos traitement, il en va !
    Continuer à génériques mais surtout encourager les labos dans leur recherche et accélérer les processus d'AMM pour tout médicament répondant à l'attente d'une pathologie invalidante et sans remède .
    Vive la pharmacie pour que vivent nos campagnes à travers les générations futures ! Préservons nos forces et corrigeons nos faiblesses !
  • 04/05/2017 à 15:03
    croiverte
    alerter
    Macron c'est la marionnette de Hollande, Attali et MEL, il nous fait son petit numéro de théâtre , bon élève et bon acteur, il va nous flinguer lentement mais sûrement
  • 05/05/2017 à 11:30
    BREZHONEG
    alerter
    A Potard xcd: L'Attali de la Berd, c'est Bernard, le frere jumeau de Jacques , conseiller de Mitterrant a l'Elysee.Ce qui a permis que Bernard,devenu pdg d'Air France tres deficitaire, arrange avec l'Elysee le rachat a un prix tres élévé du siege d'Air FRANCE par une mutuelle, par l'intermediaire de Teulade, President DE LA mUTUALITE. Qui en fut recompensé en devenant Ministre des Affaires Sociales.Mais les cotisations des mutualistes doivent elles servir a boucher le deficit d'Air FRANCE ?La Justice n'a pas été saisie ,ni auto saisie, de l'affaire.....

  • 05/05/2017 à 11:32
    BREZHONEG
    alerter
    Tiens c'est bizarre,ca remarche,apres 3 jours sans possibilité d'envoyer des textes plus longs que le mot "test".....
  • 06/05/2017 à 16:50
    Nick64
    alerter
    Pelloux le fonctionnaire comme Ministre de La Santé d'après les rumeurs!!?
    Ca promet pour les pros libérales qui font des semaines de 70 heures!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK