26/11/2007 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Encore un projet de décret soumis à concertation ! En application de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2007, celui-ci détaille les modalités de la prise en charge dérogatoire par l'assurance maladie de produits et prestations dans le cadre d'affections rares ou chroniques lorsqu'il n'existe pas d'alternative appropriée. Cette prise en charge dérogatoire concerne notamment des médicaments anciens pour lesquels aucun laboratoire ne souhaite réaliser d'études, certaines utilisations hors AMM ou des produits non inscrits au remboursement mais indispensables à la survie des patients. La Haute Autorité de santé disposera de six mois pour formuler son avis, puis l'Afssaps et le conseil de l'UNCAM se prononceront à leur tour avant que l'avis ne soit soumis aux ministres compétents. Ces derniers peuvent décider par arrêté d'une prise en charge dérogatoire pour une durée maximale de trois ans, renouvelable.





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...