15/10/2013 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le rapport de l'Anses sur les radiofréquences ne met pas en évidence d'effet sanitaire délétère. Mais il recommande tout de même de limiter l'exposition des populations aux radiofréquences, en particulier des téléphones mobiles, surtout pour les enfants et les utilisateurs intensifs, c'est-à-dire ayant cumulé plus de 1 640 heures d'exposition.

Certains travaux suggèrent une possible augmentation du risque de tumeur cérébrale, à long terme, en cas d'utilisation importante des portables. 









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...