29/09/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
patients, chiffre, pharmaciens, médecins, malades DR

L’usage de la mention « non substituable » semble être encouragé par l’attitude des patients, selon le ministère de la Santé qui a lancé le 27 septembre le volet grand public de sa campagne sur les médicaments génériques.

En effet, 13 % des patients déclarent en avoir fait la demande, un chiffre qui augmente même de 6 points chez les malades chroniques.

Si 77 % des pharmaciens pensent que « la mention NS est trop utilisée », ce n’est le cas que pour 40 % des médecins généralistes.

Intervenant lors de la conférence de lancement de cette campagne, Pierre-Louis Druais, président du Collège de médecine générale (CMG) estime que le taux de NS devrait être proche de zéro. « Tant qu'il y aura du NS, il y aura un doute. Cela veut dire qu'il y a des différences avec le princeps.» La balle est bel et bien dans le camp des médecins.

 






Les dernières réactions

  • 30/09/2016 à 07:51
    Pharmacien 95
    alerter
    Un généraliste voisin n'a jamais mis un NS, car d'entrée il a dit à ses patients qu'il ne le ferait jamais . Résultat ses patients ne lui en parle plus. Lui n'avait pas peur de perdre ses .......clients
  • 30/09/2016 à 19:30
    Neroangel
    alerter
    Le Praticien averti et conscient , utilisera le " NS " , de manière logique et ciblée , en fonction du médicament et de l'affection à traiter. Car il ne peut ignorer les différences princeps/génériques , et ses conséquences. Certes la Cpam lui donnera Qq avertissements , et la " prime " générique, pourrait diminuer. Oui car, et l'ANSM en est consciente +++ , il y a différence entre princeps et génériques , sur les excipients , et sur la molécule , car l'Agence accepte une tolérance différentielle de 11 à 20 % de cette dernière....
  • 01/10/2016 à 00:29
    jdhjdh
    alerter
    Dites-moi : quelle est la tolérance différentielle entre 2 lots différents d'un princeps fait dans deux unités de productions différentes ? ne serait-ce pas le même par hasard ?
    Autre question conne : si on donne au départ à un patient le générique. Ne serait-ce pas alors le princeps qui a une tolérance différencielle de 11 à 20% ? Question de point de vue.....
  • 01/10/2016 à 07:00
    MAURICE
    alerter
    Neroangel : car l'Agence accepte une tolérance différentielle de 11 à 20 % de cette dernière...
    Allez au bout de cette phrase, de quoi; le poids du produit, de la biodisponibilité. Développez.
  • 01/10/2016 à 15:22
    *141
    alerter
    Il suffit de prendre un labo generique filiale d'un labo international :par exemple zentiva pour sanofi aventis( achetons francais). Là,on est sur que la machine crache des comprimés par milliers pour les 2 circuits à la fois:sanofi ,et zentiva.ON MET SIMPLEMENT UNE BOITE EN CARTON GENERIQUE OU PRINCEPS AUTOUR de la plaquette,selon la commande.Et un aluminium Zen. ou San. pour fermer le blister.Mais Mme machin continuera a vous dire que l'amiodarone Z ne lui fait pas le meme effet que la Cordarone S.
  • 01/10/2016 à 15:23
    curieux
    alerter
    et son medecin lui dira qu'elle a bien raison.
  • 01/10/2016 à 15:32
    maignan jacques
    alerter
    il y a 30 ans,quand Carrefour a lancé ses produits de distributeur, un ami m'a expliqué que pour la biere Carrefour, c'etait eux,chez Kronenbourg,qui remplissaient les bouteilles."Car de toute façon, si c'est pas nous, ca sera un autre."ALORS autant prendre ce marché.
    Plus bizarre: au Quebec,une chaine de pharmacies qui vendait des cigarettes.Meme raisonnement du confrere en reponse a mon etonnement.....
  • 03/10/2016 à 12:22
    Reality
    alerter
    Tant que les médecins pourront prescrire avec des mentions NS en toute impunité ,pourquoi s'en priveraient ils ? C'est le benet de pharmacien du coin qui est pénalisé ,épié et sanctionné par la sécu . Elle n'est pas belle la vie ?
    Incroyable ,la généraliste du coin notifie des Non Substituables à tout va ,et la personne de la sécu qui m'apporte ma note quant à mon taux de substitution (lors d'un RDV à l'officine où l'on me donne tout juste le droit d'acquiescer quant au jour et l'heure ) m'avoue : oui mais cette généraliste refuse de nous recevoir ......
    Arrêtons cette hypocrisie ,que font nos syndicats ,quand serons nous défendus et nos services reconnus ????
    Toujours le pot de terre contre le pot de fer ...
    Mais qu attendons nous pour réagir ?? D'avoir disparu ??

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...