30/06/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Lyme, borréliose, tiques, maladie, HAS, HCSP Frans Lemmens

Le gouvernement présentera en septembre 2016 un plan d’action national pour renforcer la prévention de la maladie de Lyme, consolider son diagnostic et améliorer la prise en charge des personnes atteintes.

La Haute Autorité de santé mettra à jour ses recommandations sur le traitement des formes avancées de la maladie.

Le Haut Conseil de la santé publique, dans un avis publié le 29 juin, recommande de son côté qu’une antibioprophylaxie soit mise en place chez les femmes enceintes ayant eu des piqûres multiples de tiques en zone de forte endémie. Si le diagnostic de borréliose de Lyme est confirmé, la future mère se verra prescrire un traitement antibiotique pendant 14 à 21 jours.

Environ 27 000 personnes sont affectées chaque année par cette maladie.

 






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...