21/12/2007 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Prenant acte que les autorités désirent une modification des textes en faveur d’un accès direct en officine à certains médicaments, l’Ordre a adopté le 18 décembre une motion qui insiste sur la nécessité de prendre un certain nombre de précautions pour accompagner le mouvement.
Il demande notamment une liste positive de médicaments (avec dans l’AMM « une indication pleine » liée à l’accès direct), la garantie qu’aucun produit ne puisse introduire dans l’esprit du public une confusion avec des médicaments autorisés, l’adaptation des notices, la mise en place sur la boîte d’un dispositif garantissant qu’elle n’a pas été ouverte avant la délivrance… Pour l’Ordre, le pharmacien doit garder le choix de procéder ou non à l’accès direct dans son officine. Il rappelle en tout cas « son opposition formelle à une mise en libre-service pure et simple ».






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...