30/09/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Une enquête, réalisée par le cabinet Median Conseil auprès de 200 clients achetant au moins 5 médicaments non remboursables par an et de 30 officines, révèle que l'application du libre-accès a encore beaucoup de progrès à faire. Premier constat : trois mois après la parution du décret, seulement 8 % des patients se sont déjà servi dans ce rayon. Plus préoccupant, la plupart des pharmacies appliquent le libre-accès au mépris de la loi. A en croire l'enquête, les pharmaciens n'hésitent pas à regrouper sur les mêmes linéaires des médicaments figurant sur la liste et des produits non autorisés. Sans oublier que la zone « libre-accès » est bien loin d'être isolée des autres linéaires, contrairement à ce que préconisait le ministère de la Santé.





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...