28/03/2010 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Elle avait été l'événément du salon il y a deux ans. La charte de bonnes pratiques commerciales sur la médication officinale, signée en mars 2008, fut l'objet d'un débat particulièrement vif à Pharmagora cette année. Invités ce dimanche 28 mars à dresser le bilan - mitigé - sur la mise en place du libre accès, l'Afipa (Association française de l'industrie pharmaceutique pour une automédication responsable), le Collectif national des groupements de pharmaciens d'officine et les trois syndicats patronaux se sont mutuellement reprochés de ne pas faire d'efforts sur les prix et marges pratiqués. Seule la FSPF accepte aujourd'hui de travailler avec l'Afipa, tandis que l'USPO et l'UNPF critiquent vivement l'absence de transparence des industriels sur les prix des médicaments concernés. 






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...