23/11/2007 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
La FSPF et l'USPO déplorent que, six mois après la publication au Journal officiel du décret du 24 avril 2007 relatif aux nouvelles règles de prescription et de délivrance des médicaments vétérinaires destinés aux animaux de rente, les comportements des prescripteurs vétérinaires n'ont pas changé. En effet, selon un sondage réalisé au mois d'octobre auprès de 1 000 éleveurs, 96,7 % d'entre eux déclarent que la délivrance des médicaments s'effectue chez le vétérinaire et suit systématiquement la remise de l'ordonnance. En outre, 80,2 % des éleveurs affirment que leur vétérinaire refuserait de leur remettre l'ordonnance en vue de la faire dispenser dans une pharmacie. Pour les deux syndicats, « un abus de position dominante semble se préciser » ; une expertise a donc été demandée à la DGCCRF.





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...