09/05/2011 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Du 9 au 15 mai, le Syndicat des pharmaciens de l'Hérault appelle ses adhérents à adresser à la CPAM, un double de toutes les ordonnances portant la mention « non substituable ». Les pharmacies de l'Hérault qui génériquaient à plus de 80 % observent une baisse brutale de la substitution depuis début 2011. « Nous voulons alerter la CPAM trop souvent encline à penser que le pharmacien ne fait pas son travail et à le sanctionner », note Jean-Marc Ferrando, pharmacien à Sète. Le syndicat réclame aussi aux parlementaires un amendement pour supprimer la franchise de 0,5 € par boîte, pour les génériques.

 

 






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Agnès Buzyn, professeur en médecine et présidente de la Haute Autorité de santé, fera-t-elle un bon ministre de la Santé ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...