25/10/2010 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Un décret paru au Journal Officiel du 24 octobre oblige les pharmaciens d'officine à remettre gratuitement un collecteur de déchets d'activités de soins à risque infectieux (DASRI) à leurs patients en autotraitement avec des produits piquants ou coupants. Le non-respect de cette disposition peut être sanctionné par une amende pouvant aller jusqu'à 450 euros. Le texte précise que ces collecteurs doivent être fournis aux officinaux par les fabricants des dispositifs médicaux concernés. Dans le cas contraire, les industriels peuvent être punis par une amende pouvant s'élever à 1 500 euros. Le décret stipule en outre que les pharmacies qui stockent les collecteurs remplis avant leur élimination doivent les placer dans un lieu destiné à cet effet. Ces mesures entreront en vigueur le 25 novembre 2011.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...