16/12/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Malgré les manifestations estudiantines devant le Palais Bourbon et le ministère de l’Enseignement supérieur, les députés ont adopté aujourd’hui en première lecture la proposition de loi créant une première année commune aux études de santé en médecine, pharmacie, odontologie et pour les sages-femmes dès septembre 2009. La gauche a voté contre cette réforme, souhaitant en vain qu’elle n’entre en vigueur qu’en 2010 et que d’autres professions de santé soient inclues. Mais Valérie Pécresse, la ministre de l’Enseignement supérieur, estime que « la plupart des facultés sont quasiment prêtes », que le nombre d’étudiants n’augmentera pas et qu’il s’agira seulement de « mutualiser les moyens » entre les facultés de médecine et de pharmacie. A ce titre, elle a qualifié l’intégration des pharmaciens dans la réforme de « petite révolution ».

La proposition de loi doit maintenant être examinée par les sénateurs.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...