14/05/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Après avoir été autorisé à reprendre sa campagne publicitaire, Michel-Edouard Leclerc, invité du « Grand Jury RTL »-Le Figaro-LCI, a déclaré dimanche dernier qu’il pensait obtenir gain de cause pour vendre des médicaments non remboursables en grande surface. « A partir du moment où les gouvernements ont accepté de dérembourser des médicaments, ça impacte le pouvoir d'achat des patients », a-t-il ajouté. Avant de souligner que, même si Roselyne Bachelot « était convaincue de la qualité de [son] discours, elle ne peut pas se mettre à dos les 23 000 officines et leurs syndicats qui font le siège de la Rue de Ségur ».





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...