12/02/2009 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Les sénateurs ont modifié hier, en première lecture, la proposition de loi qu’avait adoptée l’Assemblée nationale le 16 décembre 2008. Le nouveau texte repousse d’un an l’entrée en vigueur de la première année des études de santé commune aux études médicales, odontologiques, pharmaceutiques et de sage-femme. Il stipule en outre que « la réorientation des étudiants à l’issue du premier semestre de la première année des études de santé ou au terme de celle-ci est mise en place au plus tard à compter de la rentrée universitaire 2012-2013 ». Un décret d’application précisera l’organisation de cette première année et le nombre d’étudiants admis dans chacune des filières à l’issue de celle-ci.
Le texte doit maintenant retourner à l’Assemblée nationale.

Consultez le texte de la proposition de loi modifiée par le Sénat le 11 février






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...