29/05/2009 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Dans la série des bonnes nouvelles pour la profession, je demande l’article 14 bis de la loi « Hôpital, patients, santé et territoires ». Les sénateurs ont certes retoqué la notion de « pharmacien de coordination » mais ont adopté hier celle de « correspondant au sein de l’équipe de soins ». A ce titre, les pharmaciens « peuvent, à la demande du médecin ou avec son accord, renouveler périodiquement des traitements chroniques, ajuster, au besoin, leur posologie et effectuer des bilans de médications destinés à en optimiser les effets ».

Le reste de l’article stipule que les officinaux :
- contribuent aux soins de premier recours ;
- participent à la coopération entre professionnels de santé ;
- participent à la mission de service public de la permanence des soins ;
- concourent aux actions de veille et de protection sanitaire organisées par les autorités de santé ;
- peuvent participer à l’éducation thérapeutique et aux actions d’accompagnement de patients ;
- peuvent assurer la fonction de pharmacien référent pour un établissement d’hébergement de personnes âgées dépendantes qui ne dispose pas de pharmacie à usage intérieur (PUI) ou qui n’est pas membre d’un groupement de coopération sanitaire gérant une PUI ;
- peuvent proposer des conseils et prestations destinés à favoriser l’amélioration ou le maintien de l’état de santé des personnes.

En revanche, le Sénat n’a pas adopté l’amendement permettant aux pharmaciens d’officine de « délivrer, après avoir reçu une formation spécifique, pour trois mois et sans renouvellement possible, une contraception œstroprogestative ». Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, y était elle-même défavorable. « Cette disposition n’est réclamée par personne, surtout pas par les pharmaciens », a-t-elle souligné.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...