22/01/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Selon le ministère de la Santé, le gouvernement s'apprête à relever progressivement le numerus clausus des pharmaciens, médecins et chirurgiens-dentistes. Les effectifs des étudiants en deuxième année d'études médicales passeraient de 3 000 à 3 300 en quatre ans pour les pharmaciens, de 7 100 à 8 000 en quatre ans pour les médecins et de 1 000 à 1 300 en cinq ans pour les chirurgiens-dentistes. Plusieurs associations médicales protestent, craignant « une aggravation de la dégradation des conditions de formation des futurs médecins ». Elles estiment qu'« une telle augmentation ne se justifie sur aucun critère objectif » et regrettent cette décision « non concertée ».





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...