25/08/2010 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Lors de sa visite du site Sanofi-Aventis de Tours sur le thème de la contrefaçon, Christian Estrosi, ministre de l'Industrie, a indiqué qu'il avait demandé à ses services, en lien avec ceux du ministère de la Santé, de « recenser les sites Internet français qui vendent des médicaments en violation de la loi et de les mettre en demeure de cesser immédiatement ces pratiques, en saisissant au besoin le procureur de la République des cas les plus graves ». Il a également rendu hommage au réseau officinal en le qualifiant de « premier niveau de protection des consommateurs qui s'avère très efficace et que cherchent justement à contourner les réseaux de contrefaçon en multipliant les offres directes faites par Internet ».

 

 






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...