16/07/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Roselyne Bachelot a indiqué aujourd'hui que le passage du C de 22 à 23 euros serait gagé sur « des engagements formels de maîtrise médicalisée [NdlR, baisse de prescriptions] » et qu’en cas de dérapage de l’assurance maladie, des « stabilisateurs automatiques » devaient retarder l’entrée en vigueur des revalorisation accordées aux professionnels de santé.
Par ailleurs, un rapport parlementaire de la Mission d’évaluation et de contrôle de la Sécurité sociale préconise des réformes structurelles du système de soins, en sus du plan d’économies gouvernemental qui doit être annoncé fin juillet, afin de parvenir à l’équilibre des comptes en 2011. Réforme qui devrait concerner les personnes en ALD, estime-t-elle. Côté recettes, elle préconise la suppression des exonérations de charges ou d’exemptions d’assiette.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...