02/03/2012 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
 

« Qui veut la mort du générique et surtout pourquoi ?» , s'interroge le Collectif national des groupements de pharmaciens d'officine (CNGPO), dans un communiqué de presse diffusé ce jour. Le CNGPO traduit ainsi sa consternation, à la suite de la publication, le 14 février dernier, du rapport de l'Académie de médecine sur la place des génériques dans la prescription. Ce rapport, selon le CNGPO, « tombe comme par hasard à propos pour semer le doute dans l'opinion publique alors que les pharmaciens sont en pleine période de négociation avec l'État.» Pascal Louis, président du CNGPO, dénonce des amalgames scandaleux « qui pourraient laisser supposer à l'opinion publique que les pharmaciens d'officine proposent à leurs patients des médicaments de 2ème zone qui pourraient être moins efficaces.» Et de s'interroger : « Ne sommes-nous pas les témoins d'une regrettable rivalité de chapelle entre les acteurs du médicament au détriment des patients ?»






Réagir à l'actualité

Pseudo :


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Enquête flash

Estimez-vous que les médicaments innovants devraient être moins chers ?

Publicité


Revue
Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack
Publicité


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...