Le Collectif national des groupements de pharmaciens d'officine s'oppose à l'Académie de médecine - 02/03/2012-Actu- Le Moniteur des pharmacies.fr
 
02/03/2012 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
 

"Qui veut la mort du générique et surtout pourquoi ?", s'interroge le Collectif national des groupements de pharmaciens d'officine (CNGPO), dans un communiqué de presse diffusé ce jour. Le CNGPO traduit ainsi sa consternation, à la suite de la publication, le 14 février dernier, du rapport de l'Académie de médecine sur la place des génériques dans la prescription. Ce rapport, selon le CNGPO, "tombe comme par hasard à propos pour semer le doute dans l'opinion publique alors que les pharmaciens sont en pleine période de négociation avec l'État." Pascal Louis, président du CNGPO, dénonce des amalgames scandaleux "qui pourraient laisser supposer à l'opinion publique que les pharmaciens d'officine proposent à leurs patients des médicaments de 2ème zone qui pourraient être moins efficaces." Et de s'interroger : "Ne sommes-nous pas les témoins d'une regrettable rivalité de chapelle entre les acteurs du médicament au détriment des patients ?"






Réagir à l'actualité

Pseudo :


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.


Enquête flash

Les nouvelles conditions de dispensation du valproate aux patientes en âge de procréer sont-elles difficiles à appliquer au comptoir ?

Publicité


Revue
Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack
Publicité


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...