13/06/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Le Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine s’inquiète du contenu du projet de décret sur les centrales d’achat. « Tant que nous n’aurons pas la certitude de ne pas mettre dans les mains de la GMS un outil redoutable permettant d’acheter parapharmacie et médication officinale […], notre devoir restera d’exprimer une très grande prudence à la mise en place de ces centrales d’achats », précise Pascal Louis, président du CNGPO. Il explique que les acteurs de ces centrales ne sont pas suffisamment identifiés dans le projet de texte, ni les structures qui profiteront de ces services. En outre, les destinataires à qui s’adresserait ce nouveau prestataire seraient soit des pharmaciens d’officine « membres », soit des « associés », mais le texte ne définit pas clairement qui sont ces derniers. 





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK