08/12/2011 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss) a adressé une lettre
ouverte aux parlementaires, jeudi 8 décembre, s'inquiétant des conséquences de l’article 22 de la loi relative à la sécurité du médicament. Cet article prévoit la création d'un groupement d’intérêt public (GIP) pour conduire des études de vigilance et d’épidémiologie impliquant notamment les médicaments. Le Ciss craint que ce GIP prive l’Institut des données de santé (IDS), créé par la loi du 13 août 2004 sur la réforme de l’Assurance maladie, d’une partie de ses compétences générales de police de l’accès aux données de santé. Le Ciss craint que ce soit une façon d'écarter les représentants de la société civile du partage et de la connaissance des données.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...