18/07/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
« Le risque de déclenchement d’une épidémie de chikungunya ou de dengue à partir de cas importés en France métropolitaine est réel », estime le ministère de la Santé. C’est pour cette raison qu’un plan de communication a été préparé avec l’Inpes pour favoriser l’information par les autorités locales et nationales et sensibiliser la population. Un dossier consacré au chikungunya sera notamment diffusé auprès des professionnels. En attendant, il est toujours utile de rappeler que la lutte contre le moustique Aedes albopictus passe par la suppression de tous les récipients contenant de l’eau stagnante, particulièrement en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Corse et Languedoc-Roussillon.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...