08/09/2011 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

La vente et la cession au public de gamma-butyrolactone (GBL) et de 1,4 butanediol (1,4-BD) sous forme de matières premières ou dans des produits manufacturés à des concentrations supérieures à 10 % et/ou à des volumes supérieurs à 100 ml sont dorénavant interdites (arrêté du 2 septembre 2011 publié au Journal officiel le 8 septembre 2011).
Le GBL et le 1,4-BD sont des précurseurs du gamma-hydroxybutyrate (GHB), également connu sous le nom de « drogue du violeur », classé stupéfiant depuis 1999. Ces deux substances sont impliquées dans un nombre croissant de cas graves d’intoxication, d’abus et de dépendance, selon la Commission nationale des stupéfiants et des psychotropes à l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé).






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...