28/10/2013 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

« Dans l’intérêt des patients et de la collectivité dans son ensemble, la Mutualité française considère que le partage et l’exploitation des données de santé sont essentiels pour disposer d’outils capables de mieux prévenir les crises sanitaires, d’améliorer la qualité des soins et de réguler les dépenses. » La prise de position de la Mutualité française dans un communiqué du 28 octobre est on ne peut plus clair… Et témoigne d'une certaine constance.

En effet, dès 2003, la fédération s’est positionnée en faveur de cette ouverture en vue « d’une exploitation non mercantile ».

Elle souhaite donc prendre part au débat public sur le sujet, dans la mouvance du rapport de Pierre-Louis Bras « La gouvernance et l’utilisation des données de santé ».

L’inspecteur de l’IGAS a en effet remis sa synthèse le 3 octobre dernier à Marisol Touraine.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...