22/08/2007 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
La franchise médicale s’annonce comme le plat de résistance du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2008. Elle concernera comme prévu le médicament : les assurés sociaux devront 50 centimes par boîte avec un plafond de 50 E par personne, les bénéficiaires de la CMU et de l’aide médicale d’Etat, ainsi que les enfants et les femmes enceintes étant exonérés.
Mais les syndicats de pharmaciens ont déjà fait savoir qu’il était inenvisageable que le pharmacien gère cette franchise au comptoir. Deux pistes. Que les assurés bénéficiant du tiers payant se voient déduire le montant des franchises d’autres remboursements à venir ou reçoivent une facture à domicile. Ou bien que les pharmaciens n’appliquent pas le tiers payant sur le montant de la franchise.





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...